mercredi 25 avril 2012

Alors elle s'écarte. Et lui ignorant ce qu'il en est de son sort à elle, cesse de parler. Elle s'écarte encore un peu plus de lui. Il ignore pourquoi. Personne ne veut lui répondre. C'est tout et il n'y a rien d'autre à faire. - Ne dites rien, dit-elle, c'est inutile. 
Un orage arrive. Ils se taisent. La nuit précédente envahit alors sa mémoire à elle. Un souvenir obsédant qui lui revient d'un coup. L'horizon borne son regard sous les nuages lourds à faire ployer les arbres. Elle ne sait plus. Il est minuit et demi.