vendredi 14 janvier 2011

et les premiers oiseaux que la clarté dissémine

et puis, cet instant rêvé — le souffle du jour sur les plis de l’herbe comme un cantique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire