mercredi 21 juillet 2010

Prendre les sens interdits, sans hâte, en sens inverse. Mais l’autre attentive et souriante, reste inflexible, assistant la première dans ses gestes trop brusques et maladroits. J’ai le sentiment d’être vieux, tout à coup, tandis qu’elles grandissent. Et plus elles grandissent, plus le ciel lui-même augmente. C’est une femme jeune, entre les pommiers ronds, dans la nuit ouverte.

Près de toi,
d’elle, j'ai rêvé parfois à bâtons rompus
le débris des jouets, qui affleure
sous le clavecin orangé-vif, le désordre qui s’équilibre


Puis la curiosité retombe et l’épaisseur des acacias sombre, portée vers l’avenir – Qu’as-tu fait de ton épouse ?

[...]

1 commentaire:

  1. Sur l'Arbre de Judée [prose], paru dans Les Cahiers Slaves, Paris-IV – Sorbonne, 2005, Cahier Hors Série n°7.

    RépondreSupprimer