mercredi 13 mai 2009

Pose. Blanc. Reposée. Blancs. BD. Romans. Livres. Nouvelles. Poésie.

--

Henri Meschonnic, "Blanc comme la nuit", in Dédicaces proverbes, poèmes, Éditions Gallimard, 1972, page 74.

Ce qui ici émeut profondément, la naissance du tout à partir du presque rien, Blanc avec Silence,

"[...] Parce que ton silence est une naissance / [...]" nous livrait-il déjà, gisant (?) toujours au bord de quelque chose - qui soit comme une leçon d'humilité, et en toute simplicité - tandis que :

"[...] les larmes filtrent la joie comme une essence / [et que] tu commences tu veilles même quand tu dors."

Disparition du poète le 8 avril dernier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire