vendredi 15 mai 2009

Sylvain Lagarde,

Exposition "Quelques sons de silence" :
Du paysage à l’urbain,
lumières pour des métamorphoses.


--

Dominique Sorrente,

Puis le désert a gagné. Par le froid, le brûlant, donnant ses preuves, une à une.

Le cri d'une mouette de passage,
l'insondable couleur du temps

Un fil de sel ou le parfum musqué coule sur le corps d'une femme.

A l'opposé du jour,
quelques lignes de chance
inventent leurs poussières d'étoile

Tous les peuples de Qo auront appris
à vivre sans retour.


Dans Le Petit livre de Qo, éd. Cheyne, 2001,
p. 42.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire