mercredi 18 février 2009

C’est un peu de ma vie, au loin,
qui touche à son périmètre anachronique.

Je t’écris après toute phrase.

J’ai ton nom sous la main
qui brille et se fragmente
pour un peu d’herbe
dans les entraves d’un fleuve irrévélé.

O le blanc sans bord des fleurs d’enfance …




Dans mes bagages tout récemment, Dominique Sorrente (Le Petit livre de Qo, éd. Cheyne, 2001, p. 26).

--

Le sentiment de coïncidence.

2 commentaires:

  1. LAVIS____

    gris délavé
    touche minium
    eau teintée
    trace d’éternité

    RépondreSupprimer
  2. Il est un peu tard ici, au Pays du milieu.
    Je vous embrasse, Guidu ...

    RépondreSupprimer